Accéder au contenu

Manger Bio 44 engagé aux cotés de la ville de Nantes dans le cadre de la charte "Nantes Territoire de Commerce Equitable"

Actualité - 16/04/2013

Manger Bio 44 engagé aux cotés de la ville de Nantes dans le cadre de la charte

Le 28 mars dernier, lors du salon de la commande publique responsable à Nantes, Manger bio 44 participait au lancement de la Charte "Nantes Territoire de commerce équitable"...

A l’heure où les crises financières et écologiques interpellent tous les acteurs économiques publics comme privés, il y a urgence à mettre,en place d’autres formes de régulation, à revoir nos modes de production et de consommation et à imaginer un modèle économique plus,équitable.

Le Quatrième sommet de la Terre à Rio en 2012 a pour ambition de proposer des mesures ambitieuses pour atteindre un développement plus durable de nos sociétés et pour y impliquer l’ensemble des parties prenantes et notamment les collectivités locales et la société civile.

Déjà, En 1992, le sommet de la Terre de Rio avait posé pour principe de concilier une nécessaire justice sociale, des échanges économiques équitables et une protection accrue de l’environnement. En 2002, à Johannesburg, les collectivités territoriales françaises ont signé une déclaration dans laquelle elles réaffirment les engagements pris au sommet de Rio ainsi que leur volonté d’accroître les collaborations avec la société civile et les ONGs.

Depuis plusieurs années, certaines collectivités ont mené en France des actions en faveur du commerce équitable, tant dans le domaine de leurs achats, de la sensibilisation des citoyens que de la coopération décentralisée.
En développant le mouvement des Territoires du Commerce Equitable, Max Havelaar France, la Fédération Artisans du Monde, et la Plate-Forme pour le Commerce Equitable proposent de fédérer ces initiatives en leur donnant un cadre précis avec 5 objectifs et en créant un réseau de collectivités engagées aux côtés des producteurs du Sud.

Ce mouvement répond également à une attente forte des citoyens qui veulent devenir des consom’acteurs à part entière et entraîner leurs responsables politiques dans ce sillage pour promouvoir des échanges économiques plus justes.

Pour en savoir plus :
http://www.nantes.fr/Sgid/DataSgid/themes/conmun/cm08022013/cm08022013-29-Charte.pdf